Suite des aventures moutonnesques…

Beaucoup de boulot ces dernières semaines, peu de temps pour blogger, filer, laver le reste de ma toison… (et mettre en ligne les nouveautés… !! Pas bien !) Mais cette semaine, tout devrait rentrer dans l’ordre 😉

Alors, voici le deuxième épisode des aventures de la toison de boulonnais !

Souvenez-vous, une partie a été lavée et teinte chez ma copine Bulle. Nous avons utilisé de la teinture pour soie et badigeonné à l’arrache notre gros tas de moumoute afin d’obtenir un faux-uni. Et zou, à la cocotte minute pendant 30 minutes !
Le lendemain, j’ai lavé tout ça et ça a dégorgé !!!! J’ai peur…

voici donc le résultat :

Il s’agit de la partie que je trouvais douce et sans trop de brindilles, vraisemblablement le cou et le ventre. Ce n’est pas uniformément teint, tant mieux :D, c’est dû aussi au fait qu’il reste encore du suint… en effet, jusqu’à ce que j’aille chez Bulle, j’avais un peu peur du lavage, n’osant pas porter la laine à trop forte température de peur de la feutrer. Tu parles ! C’est pas si chochotte que ça la moumoute ! Tant qu’on ne fait pas de chaud/froid brutal, on peut aisément la laver à 50°C au début pour la dé-suinter. Et effectivement, y’a pas photo.

Mais que faire de cette toison ? Impossible à filer telle quelle, il faut la carder ou la peigner. Je n’en ai pas (une cardeuse ça coute trop cher !) (et les peignes à laine aussi), quelle frustration pendant 3 semaines ! Voir cette laine, qui ne demandait que ça ! Alors ce week end, grâce aux bonnes idées de M. Biscotto, nous avons bricolé une paire de peignes à base de brosses métalliques. Quelques coups de perceuse et de marteau plus tard :

Le seul hic : le manche devrait être perpendiculaire aux clous et ceux-ci légèrement recourbés. Mais ça fonctionne quand même !

Voici plutôt :on place des morceaux de laine sur les clous de l’un des peignes en faisant gaffe à ne pas se faire un remake de Freddy Les griffes de la Nuit :
Et avec le second, on peigne ! il y a pas mal de déchets car le peignage ne retient que les fibres les plus longues, on ne garde ainsi que les plus belles fibres. Le must par rapport à la cardeuse, c’est que toutes les petites merdouilles qui avaient résisté au lavage sont éjectées (le moins c’est que ça prend plus de temps, mais ça vous permet de muscler vos biceps). Il faut donc éviter de peigner de la laine dans le salon de ses parents.

On obtient ceci après 3 passages :
Voilà, c’est tout bien rangé ! les poils sont pas hyper longs, mais j’ai essayé de peigner de l’alpaga et c’est trop galère !

il ne reste plus qu’à tirer doucement sur la laine pour en faire un ruban de la largeur voulue (prêt à être filé) et tout vient tout seul, c’est magique (enfin, pas à chaque fois, mais je m’améliore)…

On enroule ce ruban sur lui-même en le tordant un peu et voilà, on a des roving/rubans/nids (comment on dit ?) prêt à passer au rouet !

On dirait de la barbe à papa 🙂

Yapluka !

Le seul truc chiant, c’est qu’il reste des petites boules de poils hyper courts, ce sont eux qui font les petits amas de laine sur le fil. C’est pas très joli. Certains résistent au peignage, il faut donc les enlever à la main.
Relou.

C’est encours de filage, promis je vous montre ce que ça donne quand il y aura une meilleure lumière !

A la prochaine ! Je vous montrerai mon Châle Gingko réalisé en Inca couleur miel ^^

sandra

13 Comments

  1. Linemen additionally assist set up, restore and maintain different electrical
    subsystems and components asidde from transmission lines.

  2. These blueprints will help them where to properly place these wires,
    ann organization’s electrical equipments, and the outlets for plugs.

  3. It not only pays nicely, bbut also has great job safety
    – there will all the tkme be a steady deand for plumbers.

  4. Making time click here for your friends and neighbors.
    You don’t have to wrap it or anything, the rice won’t damage it.

  5. Bonne idée pour les peignes, moi j’avais acheté des brosses à chien (sortes de brosses carrées avec piques en métal), ça ne vaut pas cher (genre 5 euros) et avec un peigne aussi pour chien on y arrive pas trop mal… bien qu’en très petite quantité à la fois.
    D’un autre coté, j’ai fait l’investissement de cardes manuelles Ashford, pour me rendre compte qu’au bout de même pas 2 ans une des 2 est fendue en deux.. un peu verreuse vu le prix que ça coute !!

    Bon courage en tout cas pour la toison, c’est chouette de voir l’éxperience grandeur nature. Moi je n’ai jamais osé prendre une toison complète !! 😛

  6. ouaou génial cette histoire de toison. ET merci pour ton gentil petit mot sur mon blog. A priori on ira plutôt en octobre chez bulle. J’espère que l’on pourra se voir.
    J’ai hâte de voir la laine filée.

    Carole

  7. Ah la la, après avoir visité la filature du hibou (près de Namur)… j’ai des choses très intéressantes à te raconter !!!
    Au fait, tu as combien de laine (en poids) ?

  8. ça a l’air d’être un travail de titan … mais la couleur est superbe !
    je me demande bien ce que ça va devenir 😉

  9. il me semble un bleu klein, c’est super tendance et moi je la trouve vraiment réussie et lumineuse cette couleur, mais quel boulot !!!

  10. Ils sont d’enfer, ces peignes . Et le résultat est spectaculaire ! Ta teinture est vraiment lumineuse, tu vas t’amuser a filer ça. (désolée, pas de A accentue sur mon clavier…)

  11. Quel courage !

    J’ai laissé mon filage en cours… pour le moment.
    Après des mois de tricot, j’ai envie de couture.

    J’admire le travail, j’attend de voir la suite !

    Beez

  12. Waouh ! C’est très impressionnant et le résultat est bluffant ! J’adore… Maintenant effectivement il faut avoir de la patience, du temps et de très bonnes idées pour passer outre les problèmes d’outillage (y a pas à dire ça aide d’avoir un bricoleur à la maison !).
    Je suis impatiente de découvrir la suite… et le châle en alpaga !

  13. quel travail et quelle patience! j’ai hâte de voir la suite… j’ai pensé à toi, ce WE nous étions en Ardèche et avons visité un élevage de lamas. Tu aurais trouvé ton bonheur pour le filage 🙂

Comments are closed.