#KALSLADE : Le dos, suite et fin

Bonjour, voici la suite de notre Kal autour de Slade de Brooklyn Tweed.

Tout d’abord, je suis désolée pour ce retard, ce billet aurait dû paraître hier. Pour la simple et bonne raison que j’ai eu un week-end chargé 😀 et que faire des photos chez moi est devenu simplement impossible. Vivement que je déménage !

Bref, normalement, on a tricoté tout droit jusqu’aux emmanchures et on va attaquer les diminutions pour former celles-ci.
Cette mise en forme est classique, on rabat des mailles en début de rang, rien de sorcier. On obtient ceci :

kal slade 16

 

J’ai continué à faire les mailles lisières torses, même si cette maille est rabattue tout de suite après car je tricote lâche et ça m’aide à avoir un résultat clean.
Mais quel ce fil bleu sur la photo ? Tout simplement, parce que je suis à la bourre et que j’ai pas eu le temps de tricoter la hauteur complète de mes emmanchures, mais je voulais quand même vous montrer un petit truc pour les épaules. J’ai sécurisé un rang en passant un fil bleu à travers mes mailles, comme ça, je peux vous montrer les épaules, et après je pourrai détricoter tranquillement.

Alors, on va faire comme si j’avais tricoté ma hauteur d’emmanchure correctement et que je m’apprêtais à commencer la formation de mes épaules.

Dans Slade, ainsi que très fréquemment dans les patrons de vêtement, on forme les épaules en rabattant une série de X mailles tous les X rangs, cela forme une sorte d' »escalier » jusqu’à l’encolure. Pas génial, surtout lorsqu’on doit coudre ensuite les épaules…
Je vous propose deux choses pour les épaules :
– les former grâce à des rangs raccourcis pour « lisser » cette pente ascendante
– assembler les épaules avec 3 aiguilles (ça ce sera pour plus tard, mais on va préparer dès maintenant)

Ici, je vais prendre l’exemple suivant : rabattre 5 mailles tous les rangs de chaque côté, 3 fois. On a deux épaules, on va donc faire ça de chaque côté. Si on fait un petit schéma :

kal slade 17

 

Ca c’est l’aspect escalier, chaque ligne de la feuille de papier représente un rang. Lorsqu’on rabat ses mailles on commence en formant l’épaule droite, on tourne le tricot et sur l’envers on commence l’épaule gauche etc etc…
Avec les rangs raccourcis, c’est un peu différent, on  va commencer par former l’épaule gauche, puis la droite, puisque les rangs raccourcis se travaillent sur la fin du rang.

Qu’est-ce qu’un rang raccourci : le principe est qu’on va tricoter un rang de façon inégale afin de courber le tricot, exemple : mon rang fait 20 mailles. Je vais tricoter mon rang sur 15 mailles, puis je vais faire comme si mon rang était terminé et tourner mon ouvrage. Je tricote alors mes 15 mailles à l’envers. Au rang suivant, je tricote toutes mes 20 mailles : j’ai 15 mailles qui ont été tricotées 2 fois et 5 mailles qui ont été tricotées qu’une seule fois. Mes 15 mailles vont donc être plus hautes que mes 5 mailles cela va donc créer une courbe. C’est ce principe tout bête qu’on va utiliser pour mettre en forme des pièces arrondies comme des châles semi-circulaires, des empiècements, ou ici des épaules.

Je reprends mon exemple, je veux rabattre 5 mailles de chaque côté, 3 fois de chaque côté. 15 mailles vont donc former mon épaule.
Je tricote donc mon dos jusqu’aux 5 dernières mailles :
kal slade 19

Si on tourne tout de suite l’ouvrage, on aura un trou, on va devoir faire un wrap & turn afin d’éviter un trou, c’est tout simple. Glissez la mailles suivante sur l’aiguille droite et passez le fil devant :

kal slade 20

 

Puis repassez cette maille sur l’aiguille gauche et repassez le fil derrière :

kal slade 21

 

On a enveloppé  notre maille, cela va nous permettre d’éviter d’avoir un trou. Mais on y reviendra encore par la suite.

A cette étape, on tourne le tricot et on recommence ceci sur l’envers. On tricote jusqu’aux 5 dernières mailles :

kal slade 15

 

Et on fait un w&t (wrap & turn). On glisse une maille, on passe le fil derrière :

kal slade 14

 

On repasse la maille à gauche et on passe le fil devant. Et voilà. On procède ainsi autant de fois que nécessaire.
A la fin, on obtient ceci :

kal slade 12

 

Est-ce que voyez  l’épaule se former ? L’avantage, c’est que les mailles sont toutes au même niveau, plus d’escalier !
Sur la photo on voit aussi les trous qu’on va reboucher tout à l’heure : entre la 4ème et la 5ème, la 9ème et la 10ème…

Lorsque vous avez terminé vos deux épaules, vous allez tricoter un rang, sur toutes les mailles et c’est là qu’on va « boucher » les trous à côté de la maille enveloppée.
Arrivé(e) à la première maille enveloppée, on va venir prendre justement ce petit bout de laine qui l’entoure à sa base :

kal slade 11

Lui, là

 

kal slade 10

Hop et on vient prendre aussi la maille et on tricote ces deux-là ensemble :

kal slade 9Et voilà, plus de trou ! Répétez cela pour chaque maille enveloppée, et voici ce que vous devriez obtenir :

kal slade 8

Voilà ! Je sais que mon épaule est composée de 15 mailles, la photo est un peu trompeuse à cause de l’aiguille, la déclivité n’est pas aussi forte, le tricot est arrondi, mais c’était pour que vous voyiez bien. Passez vos mailles sur votre câble et vous verrez l’épaule arrondie.

Alors, ensuite c’est comme voulez, soit vous rabattez vos mailles d’épaule de façon traditionnelle pour les coudre plus tard avec celles du devant. Ou alors, c’est ce que je vais faire pour ma part, vous les laissez en attente et on assemblera dos et devant avec un rabattage à trois aiguilles. L’une et l’autre solution sont aussi stables, mais le rabattage à 3 aiguilles est vraiment très propre (« selon mon opinion », comme on dirait dans une série d’avocat que je regarde en ce moment 😉 )

Voilà ! N’hésitez pas si c’est pas clair. Vous pouvez aussi faire un tour sur youtube et vous verrez qu’il y a plein de techniques différentes pour les rangs raccourcis, une par pays !

 

sandra

6 Comments

  1. Comment avez-vous fait pour rabattre les mailles de la base de l’emmanchure sans faire d’escalier ?

  2. Pour approfondir les rangs raccourcis, je suis tombée sur ce site :
    http://techknitting.blogspot.fr/2009/10/short-rows-method.html
    c’est une mine d’or ! La technique citée ci-dessus n’est pas présente sur ce site, mais elle ressemble beaucoup à la n°3. Je ne l’ai pas précisé mais en voyant l’article de technkitting je me suis dit qu’il fallait peut-être le mentionner : lorsqu’on tricote le petit brin, il faut faire attention sur les rangs envers à tricoter ces deux mailles ensemble de façon torse pour avoir une belle maille sur l’endroit. (sinon, on a une maille tordue).
    Pour celles qui veulent approfondir et avoir un résultat impec, il y a la technique japonaise :
    http://www.stolenstitches.com/tutorials/short-rows/japanese-short-rows/

  3. Génial le coup du fil entouré. j’avais déjà essayé la technique des rangs raccourcis mais évidemment, il me manquait cet astuce;=)))
    C’est quoi cette série????

  4. Merci pour le tuyau, je n’avais pas pensé à cet technique ! Quant à la série, je vois bien de quoi tu parles et je vais d’ailleurs la regarder ce soir ! 🙂

  5. Merci pour ce petit rappel de rangs raccourcis… Je vais m’en servir çe soir …. Je connaissais pas la méthode du ptit truc autour de la maille a tricoter ensemble !!!!

    Et bien sur j’attends avec impatience ton cours sur l arrêt des mailles sur 3 aiguilles ….

    Bonne soirée et bon tricot

    Bizzz de Provence a toutes

    Sofie

Comments are closed.