#KALSLADE : Les coutures invisibles

J’espère que le blocage s’est bien passé, ici, les devants et le dos finissent doucement de sécher.

Le planning est quelque peu chamboulé, mais je n’avais pas anticipé tous les cas de figures !
En effet, avant de passer au col, il pourrait être plus pratique de réaliser les coutures côtés, histoire de ne pas travailler sur un truc informe…

Je vous propose de vous montrer comment on réalise des coutures invisibles sur des bordures droites. Nous verrons ensemble plus tard pour les parties arrondies, mais c’est le même principe.

Pour plus de lisibilité (et surtout parce que c’est pas encore tout à fait sec), je vais utiliser deux petites pièces de tricot de couleur claire et du fil écru que l’on va assembler avec une couture invisible :

coutures-invisibles1

Le principe de la couture invisible, c’est de venir piquer et passer le fil entre les brins qui unissent les mailles. Ainsi, en tirant votre fil de couture vous allez venir rapprocher les mailles des deux pièces, les traces de l’assemblage (les marges de coutures) seront sur l’envers. Cela permet d’obtenir des finitions particulièrement soignées.
Le fait d’avoir utilisé une maille lisière torse tout au long du tricot va vous servir ici aussi car elle permet de bien lisser la lisière et de mieux lire votre tricot, vous voyez très clairement votre première colonne de mailles (la colonne de V) :

coutures-invisibles3

Avec l’aiguille à tapisserie, on va venir chercher les brins qui unissent les mailles entre elles, ceux qui se cachent derrière :

coutures-invisibles4

Vous pouvez utiliser les fils de votre tricot, je commence toujours par le bas (je ne sais pas si c’est une obligation…), enfilez donc votre fil sur une aiguille à laine et venez piquer à gauche de la première maille :

coutures-invisibles10

puis, venez piquer au même niveau, à droite :

coutures-invisibles8

Et on recommence. Vérifiez bien que vous ne vous décalez pas en cours de route. Il n’est pas forcément nécessaire de prendre chaque brin, une maille sur deux c’est suffisant.

coutures-invisibles12

Ne tirez pas immédiatement sur votre fil, attendez d’avoir réalisé 5 ou 6 points avant, faites-le doucement sans forcer, si vous tirez trop, ça va froncer :

coutures-invisibles7

Voilà, c’est tout bête !
A la fin, vous obtenez ceci :

coutures-invisibles5

Et sur l’envers :

coutures-invisibles2

Les deux lisières sont à l’intérieur et forment les marges de couture.

Touchez votre couture, on sent bien sa fonction stabilisatrice. C’est un avantage important, surtout pour les grandes pièces tricotées en jersey.
N’oubliez pas de toujours vaporiser un peu de vapeur sur ces coutures afin que le fil prenne bien sa place.

Je vous propose de nous retrouver vendredi pour commencer le col ?

sandra

3 Comments

Comments are closed.